GDF        colibri     biovallee

Ici, il y a le chant du rossignol dans les tilleuls au printemps ;
une tourterelle vient boire à la fontaine ;
un héron survole parfois la piscine.
La maison s’ouvre sur une large campagne à la fois colorée et douce.
Le matin, ça sent si bon dehors.
Les couchers de soleil et les ciels d’orage laissent parfois sans voix.
Et les nuits débordent d’étoiles, été comme hiver.

Voilà pourquoi nous avons choisi cet endroit. 
On s’y sent bien, tout simplement.

 

vos hotes mokuso

 

En 2009, nous avons décidé de changer de vie. La campagne après la ville, une activité commune après des métiers différents, une vie locale après tant de déplacements, un rythme plus doux après un mode de vie un peu "stressé". Nous avons adopté et rénové cette ancienne ferme au milieu des champs pour y vivre, avec le projet de vous y accueillir et de vous faire vous y sentir bien aussi !

Notre souhait pour vous et pour nous est celui d'un temps serein, d'une vie douce, proche de la nature, dans le plus grand respect possible de l'environnement et de l'humain, au gré des saisons.

Ici, plein de rythmes sont possibles. On peut avoir envie juste de se poser sous un arbre et ne rien faire. On peut vouloir se gorger de soleil en plein été. On peut passer une journée trépidante avec des sports pleine nature. On peut se faire une balade tranquille dans les ruelles des vieux villages. Et souvent, quand on revient le soir, on passe une bonne soirée avec les autres hôtes à se raconter les souvenirs de la journée ou encore d'autres choses. Juste de la douceur de vivre, en fait.

Pour dénommer notre demeure, nous avons emprunté aux arts martiaux non violents japonais ce terme de Mokuso, qui désigne la phase préliminaire à tout entraînement, le moment où on se détend, on fait le vide, on quitte ses tensions pour entrer dans le calme.

Ce que nous imaginons pour nous et, nous l’espérons, pour et avec vous.

Pascal et Florence, demeure du Mokuso, Allex, Drôme

 

 "Ici, on est devenu comme du coulis d'abricot ...tout bon et tout liquide."
  Livre d'or de la demeure du Mokuso, Pascal, septembre 2011